Jn 1, 1 à 18 Premier ensemble

traduction de JCT, le 9 avril.

1 En commencement  (en archè)  était le dire (o logos) , et le dire (o logos)  était pour le Dieu (pros),  et Dieu était pour le dire (o logos)  
2 Celui-ci était en commencement  (en archè) vers le Dieu (Ywhw, hébreu, theos, grec)
3 Toutes choses par le dire sont advenues et sans le dire pas même une seule chose n'est advenue.

4 Dans le dire était vie (zoè)  et la vie (zoè) était la lumière (phos) des humains,
5 Et la lumière brille dans l'obscurité (skotia), et l'obscurité  ne l’a pas saisie (katelaben).

6 Advint un humain ( anthrôpos ) envoyé ( apostellô) de la part de Dieu ( YHWH), son nom était Jean (johannès)
7 Celui-ci vint pour un  témoignage,( marturia) afin qu'il témoigne (marturein) au sujet de la lumière, afin que tous croient (pisteuein) par lui.
8 Celui-là n’était pas la lumière, mais afin qu'il  témoigne (marturein) au sujet de la lumière.
9 Existait la lumière, la véritable (alèthinè), qui illumine (photizei) tout humain(anthrôpos), venant dans le monde (kosmos).
10 Elle  était dans le monde (kosmos), et le monde par elle est advenu (egeneto)  
11 Elle est venue vers les siens (ta idia) et les siens ne l’ont pas accueillie (parelaben).
12 A tous ceux d'autre part  qui l’ont reçue,(elabon)  elle a donné  pouvoir (exousia) pour devenir (genestai) enfants (tekna) de Dieu, à ceux qui croient(pisteuein) en son Nom (onoma).
13 eux qui ne viennent pas des sangs (aimaton) , ni d’un vouloir (telema) de chair (sarkos) , ni d’un vouloir de mari  (aner)  mais sont nés (eggenethesan) de Dieu.(YHWH)
14 Et le dire ( o logos)  est devenu chair (sarx), et il a établi sa tente ( eskènosen) en nous (en umin). Et nous avons contemplé (theasameta) sa gloire (doxa),  gloire comme celle d'un unique engendré (monogenes) d'auprès du Père, plein (plèrès) de joie (kharis) et de vérité (aletheia).
15 Jean témoigne (marturei)  à propos du dire (logos), et il a crié (kekragen) en disant Celui-ci (outos) était celui dont j'ai dit : le venant derrière (opiso) moi est advenu devant (emprosthen) moi parce qu'il était premier (prôtos) par rapport à moi.
16 parce que nous avons tous reçu (elabomen) de sa plénitude (plèromatos)  et joie(kharis) après joie (kharis)
17 parce que  la Loi (nomos) a été donnée par l'intermédiaire de (dia) Moïse, la joie (kharis) et la vérité (aletheia) sont venues par (dia) Jésus Christ.
18 Dieu, personne n'a jamais vu (eoraken), dieu unique engendré (monogène) celui qui est sur le sein (kolpon) du Père, celui-là a raconté (exègesato).



Jean 1, 19

Second ensemble


Traduction par JCT: 22 juin 2020

19 Et voici  le témoignage (marturia) de Jean, lorsque, de Jérusalem, les Juifs envoyèrent des prêtres (iereis) et des lévites(levitas)  pour l’interroger : (erôtesôsin) “ toi, qui es-tu ?” (su tis e)
20 Et il affirma (ômologèsen), et il ne nia (èrenèsato) pas, et il affirma : “Moi, je ne suis pas le Christ”.


21 Et ils l’interrogèrent (erôtèsan)  : “Quoi donc es-tu? (ti oun) Es-tu Elie ?” Et il dit : “Je ne le suis pas”. “Es-tu le prophète ?” Et il dit : “Non”.


22 Ils lui dirent alors : “Qui es-tu (tis ei)  ?"pour que nous donnions réponse à ceux qui nous ont envoyés. "Que dis-tu de toi-même ?”(ti legeis peri seautou)


23 Il déclara : “ Je suis la voix (egô phonè boôntos) clamant dans le désert : rendez droit (euthunate) le chemin (odon) du Seigneur , comme a dit Isaïe le prophète”.


24 Et les envoyés (apestalmenoi) étaient des Pharisiens.
25 Et ils l’interrogèrent, et lui dirent : “alors, pourquoi baptises-tu (ti oun baptizeis) , si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le prophète ?”


26 Jean leur répondit disant : “Moi, je baptise en eau: au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas,
27 celui venant derrière moi, de qui moi je ne suis pas digne de délier (lusô) la lanière (imanta)  de sa sandale (upodèmatos)”.


28 Ces choses advinrent (egeneto) à Béthanie de l'autre côté du Jourdain, où Jean était  baptisant.



29 Le lendemain (epaurion), il voit (blepei) le Jésus venant (erkomenon) vers lui et il dit : “Voici l’Agneau (amnos) de Dieu, celui  enlevant (airôn) le péché (amartian) du monde,
30 celui-ci est au sujet de qui  j’ai dit : derrière moi vient un homme advenu devant moi, parce qu'il était premier (prôtos mou en) de moi.
31 Et moi je ne le connaissais pas (èdein), mais pour qu’il soit manifesté à Israël à cause de ceci (dia touto)  je suis venu, moi, baptisant dans l’eau”.


32 Et Jean témoigne (emarturèsen) disant : “J’ai vu l’Esprit  descendant (katabainôn) comme (ôs) une colombe (peristeran) venant du ciel, et il est demeuré (emeinen)sur lui.
33 Et moi je ne le connaissais pas, mais le m'envoyant (pempsas) baptiser en eau, celui-là m’a dit : Celui sur lequel tu verras l’Esprit descendant et demeurant sur lui, celui-ci est le  baptisant en Esprit Saint (pneumati agiô).
34 Et moi j’ai vu et j’ai témoigné que celui-ci est le ( o uios)Fils de Dieu”.



35 Le lendemain Jean se tenait encore là et deux de ses disciples,
36 et regardant Jésus marchant peripatounti) il dit : “Voici l’Agneau (amnos)  de Dieu”.
37 Et les deux disciples l’entendent parler  et ils accompagnent (èkolouthesan)  Jésus.
38 Jésus se retournant (strapheis) et  les voyant l'accompagner (akoluthountas) leur dit : “Que cherchez-vous ?(ti zèteite) ”.  D'autre part ils disent : “Rabbi (mot qui veut dire : Maître (didaskalos) où( pou)  demeures-tu ? (meneis) .
39 Il leur dit : “Venez (erkheste) et vous verrez (opsesthe)”. Ils viennent  donc et voient où il demeure (menei), et ils demeurent près de lui (par autou)  ce jour-là: l'heure était comme (ôs) la dixième.
40 André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux entendant (akousantôn)  Jean et accompagnant (akolouthesanôn)[Jésus].


41Celui-ci  trouve en premier (prôton) son propre frère Simon et lui dit : “Nous avons trouvé (eurèkamen) le Messie !” (ce qui veut dire : Christ).
42 Il le mène (ègagen) vers le Jésus. Le regardant (emblepsas) Jésus lui dit : “toi, tu es Simon, le fils de Jean ; toi, tu seras appelé Képhas”, ce qui signifie Pierre (petros) .



43 Le lendemain, (Jésus) voulait aller vers la Galilée et il trouve Philippe et lui dit “accompagne-moi” (akolouthei moi) .
44  d'autre part Philippe était de (apo)  Bethsaïde, de la ville d’André et de Pierre.
45 Philippe trouve le Nathanaël et lui dit : “Celui dont Moïse a écrit (egraphen) dans la Loi (nomô) ainsi que les Prophètes, nous l’avons trouvé ! Jésus, fils de Joseph de Nazareth”.


46 Et Nathanaël lui dit : “De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ?”

Philippe lui dit : “Viens et vois”.


47 Jésus voit Nathanaël venant vers lui et dit à son sujet : “Voici un vrai (alèthôs)  Israélite en qui il n'y a pas de ruse (dolos) ”.
48 Nathanaël lui dit : “d'où (pothen) me connais-tu ? (ginôskeis) ”

Jésus répondit et lui dit : “Avant que (pro tou se)  Philippe t’appelle sous le figuier, je te voyais (eidon se) ”.
49 Nathanaël lui répondit : “Rabbi, tu es le Fils de Dieu tu es roi d’Israël !”
50 Jésus répondit et lui dit : “Parce que je t’ai dit que je t’ai vu sous le figuier tu crois (pisteueis) ? Tu verras plus grand (meizô)  que cela”.
51 Et il lui dit : “En vérité, en vérité (amèn)  je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert (aneôgota) , et les messagers (aggelous) de Dieu montant et descendant sur (epi)  le Fils de l’homme”.



Commentaires provisoires par JCT

     Cet ensemble est centré sur le témoignage de Jean le baptiseur. Il développe ce qui était annoncé au verset 15 concernant sa personnalité: un homme témoin.

     Son témoignage est prononcé dans le désert et non pas dans la ville ou le temple de Jérusalem. Premier déplacement vers la périphérie.

      Il est destiné d'abord aux Autorités religieuses de Jérusalem qui lancent une enquête pour savoir qui est ce prêtre du temple n'assurant pas son rôle de sacrificateur dans le temple mais passant son temps au bord du Jourdain, où il plonge des gens de Judée et de Galilée.  

       Jean énonce la foi du peuple d'Israël et celle-ci va faire germer la foi en Jésus de Nazareth.

     Jean est l'homme charnière entre la première et la seconde Alliance. Un précurseur.

      Jean est un homme d'ouverture, détaché de son pouvoir  sur ses disciples. Il les oriente vers un nouveau guide:  lui, le Judéen, fait contempler un Galiléen, Jésus le Nazaréen.

        Tout ce qu'il connaît de Jésus, il le transmet à des Galiléens: André, qui transmet à son frère Simon, à Philippe qui transmet à Nathanaël.

       Le troisième jour, tous se retrouvent à une noce, à Cana, en Galilée.

        La mère de Jésus crée le lien: c'est elle, la mère, la femme, qui est invitée. Elle  fait entrer Jésus dans sa nouvelle mission d'Envoyé du Père et non plus de professionnel des travaux de construction.  

       L'Alliance Nouvelle est inaugurée, comme Joie des Noces entre Yhwh et son Peuple.

       Ce sera le commencement absolu, le principe même de tous les signes offerts pour devenir des croyants.


Ecrits bibliques à lire en harmonie avec cet ensemble

    Esaïe, 40,3 - Lév 23, 4-22- Nombres 9- Deutéronome 4 & 16 & 27 - Josué 24- Psaumes 102/103; 107/108.

  Hébreux,1 & 2;

  Apoc 21


Traduction de Catherine Cheyns Vrignaud, avril 2020


1 En tête était le dire, et le dire  était à propos du Dieu, et Dieu était le dire.
2 Celui-ci était en tête relativement  au Dieu .
3 Tout par lui fut, et ni sans lui  un unique est né.

4 En lui était subsistance  et la vie était la lumière des humains,
5 Et la lumière brille dans le caché, et l’obscurité de la nuit  ne l’a pas saisie .

6 Advint un humain  envoyé  de la part de Dieu, nom à lui :  Jean .
7 Celui-ci vint pour un  témoignage afin qu'il témoigne  au sujet de la lumière, afin que tous puissent croire  par elle.
8 Celui-là n’était pas la lumière, mais afin qu'il  témoigne au sujet de la lumière.
9 Existait la lumière, la véritable  qui illumine  tout humain venant dans le monde.

10 Elle  était dans le monde, et le monde dépend d’elle.


(24 avril)

Infos,chronologie, localisation



Hors temps

historique

Concerne

'Celui qui est,

qui était

et qui vient'.



On  dénombre

plus de 21 expressions qualifiant la Parole, en grec le logos

( trois  fois sept)



***


Calendrier des fêtes du Judaisme au temps de Jésus

calendrierfetes








 














































Lieu mentionné au verset 28


Béthanie,

au-delà du Jourdain

où Jean baptisait

 Ne pas confondre avec le village de Béthanie proche de Jérusalem



Consulter

la  carte

carte